Prancūzų kalba

Victor Hugo

Victor Hugo est né à Besançon le 26 février 1802. Fils d’un général de Napoléon, il suivit d’abord son père dans le hasard des expéditions et des campagnes, en Italie, en Espagne, où il fut page du roi Joseph et élève au séminaire des nobles de Madrid. Vers l’âge de onze ans, il vint s’établir avec sa mère, séparée à cette époque du général, à Paris, dans le quartier, presque désert alors, du Val-de-Grâce. C’est là qu’il grandit dans une liberté d’esprit et de lectures absolue, sous les yeux d’une mère extrêmement indulgente et assez insoucieuse à l’endroit de l’éducation. Il s’éleva tout seul, lut beaucoup, au hasard, s’éprit, dès quinze ans, à la fois de vers et de mathématiques, se préparant à l’École polytechnique et concourant aux Jeux floraux.

Skaityti viską

Un départ a Paris

Enfin l`été. Les clases finissent dans quelques jours. Nous avons parle beaucoup de vacances prochains. Cette année je suis parti Paris chez mes amis Marc. Le jour du départ s`approche. J`ai commence mes préparatifs de voyage. Mon père va à l`agence de voyage pour réserver la place pour l`avion. Moi et ma mère, nous préparons les bagages. Je vais prendre le sac de voyage. C`est confortable et spacieux. Au-dessous nous allons ranger les chaussures et le linge, au-dessus les bouses et les jeans. Je n`oublie pas les objets de toilette : la brosse a dents, la pâte dentifrice, le savon, et la serviette. Demain moi et mes parentes, nous irons à Bucarest a l`aéroport international Otopeni, pour prendre l`avion du Paris. L`aéroport Otopeni est grandi, modern et élégant. L`avion pour Paris est arrive sur la piste no.8. Je suis dirige vers la douane pour le control : -Bonjour madame Popescu ! -Bonjour mon enfant ! Comment t`appelle tu ? -Voici mon passeport ! Mon nome est écrit dans le passeport. -Bien ! Vas-tu au guichet no.6 pour le control médical. – Merci ! -Bonjour monsieur docteur ! -Bonjour ! Comment ça va ? -Ca va très bien merci. Je ne suis pas malade. -Tu as mal a la tète ? Tu as de la fièvre ? -Non. -Au revoir monsieur docteur ! -Au revoir ! Apres ces formalités j` entre dans la salle d`attente ! Ici j`ai rencontre mon professeur de biologie. -Bonjour Alexandru… !? -Oo !!! Monsieur professeur ! -Ton nom est Chiţu ? -Oui je suis l`élevé de l`école no.5. -Que fais tu ici ? -J`attend l`avion pour Paris. A 945 la porte no.3 est ouverte et les passagers pour Paris montent au bord d`avion TAROM. La stuardese s`adresse bienvenue au bord de l`avion TAROM. Le vol est calme et merveilleux. Pendant le vol nous admirons les merveilleux paysages. La vole se finis. Moi et les passagers nous descendrons à l`aéroport du Paris ou Marc et ses parentes m`attendent. Nous prenons un taxi pour aller a l`hôtel CAPITOL.Ici j`ai une chambre réserve je vais à la réception. -Bonjour madame ! -Bonjour enfin ! -J`ai resserve la chambre no.5 au premier étage. -O vous étés Chatu Sandu ? -Je m`appelle Chiţu Alexandru. -Donnez-moi la cle ! -Voici la cle ! -Merci. Je monte dans ma chambre . Apres le déjeuner je me repose en peu et puis moi et mes amis nous sortons en ville. Mon ami m`invite visiter la Tour Eiffel. Nous sommes montes dans la Tour Eiffel. Nous y avons admire le panorama de Paris. C`est magnifique ! Du haut de la tour j`ai vu les monuments les plus importants : L`Arc de triomphe de l`Etoile, la Cathédrale Notre-Dame du Paris, le Panthéon le Domme des Invalides, le musée du Louvre. Paris est une ville qui a des constructions modernes et monuments historiques. Le premier jour finit. La nuit est tombee. Jesuis revenue a l`hôtel. Le lendemain journée Apres le petit déjeuner, je sorte au Parc Disney. Quelle beauté ! Ici je me racontre avec mon camarade d’internent : -Bonjour George ! Comment ça va ? -Ca va très bien merci. Qui es tu ? -Je suis ton camarade d` internet. Nous jouons Fifa2001 ! -O Oui. Mais que fais tu en France ? -Je viens en excursion a Paris. -Bien au-revoir ! -Au-revoir ! Ici j`ai rencontre mes personnages préfères : Donald, Mickey Mouse etc. J`ai visite « Tunnel Groazei » et « le palais de glace » Apre midi j`ai acheté des photos, d`allumé d`arts et des souvenirs pour mes parents, pour mes amis et une ricle collection de diapositives. Il est est arrive puis la zone: l`usine Renault. Le deuxième soir mon ami m`a invite au Theatre. Nous regardons à pièce Romeo et Juliette. Tout est bien. Pendant cette visite j`apprend beaucoup de choses. Le temps passe vite et le moment du départ s`approche. Le troisieme jour je vais chez amis d` internet. Le premier a été Stéphane Maurice. -Bonjour madame Maurice, Stéphany est ? -Oui. Stéphany ! -Salut Stéphany que fais tu ? -Ca va bien et toi ? -Je suis bien aussi. -Qui est tu ? -Je suis ton ami d`internet. -Oh en Roumanie Chitu Alexandre ? -Oui Chiţu Alexandru. -Entre dans ma maison ! -Non. Je vais à l`agence de voyage pour procurer des billets d`avion. -Au revoir ! -A bientôt et Au revoir ! Apres je vais a l`agence de voyage pour procurer des billets pour l`avion. Je suis au guichet no.1. -Bonjour madame ! -Bonjour. -J`adore deux billets pour partir en Roumaine -Oui. Donnez-moi le passeport ! -Voici le passeport ! -Va au guichet no 9 pour la vise médicale. -Oui Au revoir. -Bonjour monsieur doctor. -Bonjour. Pour la vise médicale n`est pas ? -Oui. Apres que le docteur finisse l`epreuve as médicale et je vais à hôtel pour préparatifs de voyage. Il est samedi. Je suis conduit à l`aéroport international de France. J`ai voyage en avion. Le paysage est merveieux du haut du ciel. J`ont vu des montagnes couvertes de bois, des collines, des plaines, des lacs, des rivières, et des villes. C`est ravisant le contraste des couleurs : Le vert des forets et les champs jeunes, le bleu de lact le blanc de montagnes hautes. L`avion atterrit sur la piste. Mes parents m`attendent, je les embrasse Tout est bien aen finit bien !

Tour Eiffel

Le premier monument de Paris, c’est elle, et elle veut que ça continue. La tour Eiffel n’a qu’une crainte: être victime de son succeé, asphyxiée par ses visiteurs. Alors, elle rêve de grandir encore…en sous-sol. Comme le Grand Louvre .
Ils renâclent, les élus de Paris : le projet les inquiéte.Ils tardent à se décider, repoussent l’échéance. Pourtant, cela devient une évidence : victime de son inépuisable succés, la tour Eiffel a besoin d’un parking souterrain, de structures d’ accueil dignes de son renom. Faute de place, tout cela ne peut étre installé qu’en sous-sol. L’operation n’est pas simple, mais les projets existent. Il faudra bien se décider à franchir le pas. Les responsables de la tour le réclament et s’impatientent : on ne pourra pas accepte indéfiniment les longues files d’attente devant les caisses, le stationnement sauvage des cars, des voitures. A l’heure du Grand Louvre, la tour Eiffel ne veut pas passer pour un parent pauvre.

Skaityti viską

LOUIS ARMSTRONG

Armstrong, Louis (1901-1971), jazz américain, cornet, et joueur de la trompette, chanteur, bandleader, et artiste de cabaret populaire. Armstrong a vaincu pauvreté, un manque d’éducation formelle, et racisme devenant un des musiciens plus innovateurs et influents du 20e siècle, et un des artistes de cabaret les plus bien-aimés dans le monde.
Armstrong a influencé pas seulement des trompettistes mais, directement ou indirectement, presque musique du jazz instrumentale et vocale tout subséquente, aussi bien qu’une grande gamme de musique populaire. Il est peut-être meilleure portion connue pour innover un style connu comme balancement qui plus tard a formé la base pour la plupart du jazz et rythme et blues (R&B) musique. En plus de sa virtuosité technique et idées mélodiques créatives, Armstrong était renommé pour jouer et chanter avec sensation passionnée, joyeuse et un ton exubérant. Il a établi les possibilités expressives du jeune art de jazz et a mis les niveaux fondamentaux pour l’improvisation.

Skaityti viską

Les top models

Dans les années 80, les stars d’Hollywood ne scintillent plus. À peine les aperçoit-on, cheveux dégoulinants, poussant poussette comme presque tout le monde au détour de photos volées. C’est alors que surgissent des créatures sublimes, affichant leur 90-60-90 en couverte des magazines. Pour toute richesse, elles ont leur beauté. Pour toute identité, elles ont des prénoms : Linda, Claudia, Naomi. Filles de fermiers ou filles de bourgeois, elles fuient les dictatures de l’Est, les ghettos minoritaires ou simplement un monde jugé trop gris, pour devenir les reines des capitales de la mode et épouser des presque princes. En 1990, elles étaient dix à gagner plus d’un million de dollars par an. En 1997, cette somme parait dérisoire au vu des contrats publicitaires de plusieurs dizaines de millions de dollars.
Depuis plus d’un demi-siècle, les agents ont patiemment modelé l’image du top model. De la jeune fille de bonne famille à la belle aristo, cousine de Lady Di, en passant par la serveuse de drugstore, ils ont su, grâce à une ingéniosité remarquable – d’autres diront machiavélisme -, bâtir des mythes pour en retirer, toujours dans l’ombre, beaucoup d’argent.

Skaityti viską

Chateaubriand

François-Auguste de Chateaubriand était né à Saint-Malo, le 4 septembre 1768. Il passa ses premières années vagabonder sur le port; puis on le mit au Collège de Dol, de la au Collège de Rennes, où il fut un écolier très intelligent et très indépendant.Bien doué pour les mathématiques, il alla d’abord à Brest pour passer son examen d’aspirant de marine; mais il se crut la vocation ecclésiastique, et s’enferma pendant quelques mois au Collège de Dinan. Chateaubriand s’est peint lui-même dans ses oeuvres, tantôt indirectement (“Atala”, “René”, “Les Natchez”), tantôt directement (“Mémoires d’outre tombe”). Son caractère offre un singulier mélange de dédaigneuse froideur et d’enthousiasme lyrique.

Skaityti viską

Pierre-Auguste Renoir est né ŕ Limoges le 25 février 1841

Cette famille modeste, de six enfants, décide en 1845 de venir ŕ Paris dans l’espoir d’ y trouver de meilleures conditions de travail.

A 7 ans, Renoir entre chez les Frčres des écoles chrétiennes.
Il rejoint les chœurs de l’église Saint-Roch dont le maître est Charles Gounod.
Renoir dessine déjŕ trčs bien et remplit de dessins, ses cahiers de classe .
Rapidement, il doit contribuer ŕ l’entretien de sa famille. Ses parents décident de le retirer de l’école et, ŕ 13 ans, il entre en apprentissage chez les frčres Lévy dans un atelier de peinture sur porcelaine.
Pendant quatre années, il va peindre des fleurs, des bouquets et autres ornements sur des assiettes de porcelaine .
En 1858, les procédés d’impression mécanique prennent le pas sur le travail manuel. Les Frčres Lévy doivent fermer et, ŕ 17 ans, Renoir doit chercher un autre travail.
Il entre alors chez M Gilbert, il peint des fętes galantes ou mythologiques ŕ la maničre de Watteau sur des stores et des éventails.Tout comme chez les frčres Lévy, il est trčs apprécié par son employeur pour son travail remarquable de décorateur, mais il ne pense qu’ŕ une seule chose:

Skaityti viską